TRIBU BUSHOONG (KUBA)

                                             TRIBU BUSHOONG (GROUPE KUBA)

                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

Peuple de la République Démocratique du Congo. Il fait partie du groupe des Kuba qui réside dans le Kasai Occidental, une partie de la région située dans l'immense boucle formée par le fleuve Zaire, l'autre partie étant le Kasai Oriental dominé par les Luba. Les 2 masques sont bushoong. Les Bushoong représentent une partie dominante du peuple Kuba, comptant 19 groupes ethniques, parmi laquelle est choisi le roi; le centre coutumier est situé chez eux.

Les masques sont faits avec du bois, du raffia tissé, du tissu, des perles de verre, des cauris, des plumes.

Le premier masque se nomme Ngady a Mwaash; le second Mwaash a Mboy.

Le premier (Ngaadi a Mwaash) est dansé par un homme, il représente celle qui était soeur et femme de Woot, l'ancêtre mythique des Bushoong. La bande de perles sur le nez et la bouche permet d'identifier un masque royal. Les triangles noirs et blancs sur le visage symbolisent les écailles du pangolin, animal lié à la divination. (Bibliographie: l'Ame de l'Afrique, Serge Diakonoff)

Ce type de masque (Mwaash a Mboy),  associé aux rites de la puberté (en passant par la circoncision), est utilisé dans les mêmes circonstances au sein d'autre tribus Kuba comme les Ngende ou les Ngongo. Les Bushoong l'associent directement à la royauté. Dans les rites de l'initiation des jeunes gens, le masque symbolise Woot, le héros culturel, ancêtre mythique, auquel l'on attribue  l'origine de la royauté, de la structure politico-sociale, ainsi que de la plupart des métiers et des formes artisanales. (Bibliographie: Umbangu).

Ce type de masque a un caractère hybride: un visage humain surmonté par un appendice figurant une trompe d'éléphant (symbole de puissance et d'autorité); en principe, seuls les enfants du roi (c'est-à-dire les descendants patrilinéaires exclus de la succession politique) ont le droit de porter ce masque. Le prestige afférent à sa valeur symbolique autant que le statut de ceux qui s'en servent par privilège, explique l'exubérante décoration en perles et coquillages. Le costume de tissu rouge, porté avec le masque est décoré de la même manière. Les mollusques utilisés, des cauris Cypraera moneta originaires de l'Océan Indien, servent de monnaie dés le 11ème siècle. (Bibliographie: Umbangu: art du Congo au Musée Royal du Congo Belge)