FANG: LE RITUEL DES 2 STATUES NGUMBA

                                                                 LE RITUEL NGUMBA DES DEUX STATUES BYERI




image-7417399-NGUMBA_LES_2_STATUES_SOLEIL.jpg




COMPARAISON DES DEUX STATUES
LA GRANDE STATUE DE LA PREMIERE PHASE
LA STATUE DE LA SECONDE PHASE




image-7417043-NGUMBA_A_AVANT-GARDE_FACE_SOLEIL.jpg
La statue de l'avant-garde, de l'apaisement et du rassemblement. Sa fonction: favoriser la venue des esprits dans un emplacement en l'assainissant.
​C'est la statue de la première partie du rituel.
image-7417060-NGUMBA_AVANT-GARDE_FACE_SOLEIL_VISAGE.w640.jpg




image-7417133-RELIQUAIRE_NGUMBA_FACE.jpg
Sa fonction: intermédiaire entre les vivants et les esprits dans le but d'établir une collaboration efficace permettant de résoudre les conflits de la chefferie (conciliation et solution).
​C'est la statue de la seconde partie du rituel.
image-7417136-RELIQUAIRE_NGUMBA_FACE_TETE.w640.jpg




image-7417196-NGUMBA_LES_2_STATUES_SOLEIL_FACE.jpg
Ces deux statues, utilisées séparément, étaient indispensables au bon déroulement de ce rituel en deux phases.




image-7417199-NGUMBA_LES_2_STATUES_HAUT.jpg


Le rituel débutait lorsque la chefferie vivait des moments dramatiques,  la mort d'un notable, des désaccords parmi les gens; il s'agissait d'un rituel imprévu, distinct de la cérémonie annuelle vouée à l'alimentation des crânes.
​Le rituel avait lieu dans la chefferie. Les deux premiers jours, les notables faisaient une assise autour de la statue Byeri sans tombeau mobile, afin de savoir si la cérémonie était possible et comment l'organiser. Les deux jours suivants, les gens chantaient, dansaient, mangeaient, buvaient du vin aux effets puissants; ils sacrifiaient des animaux dont le sang était déposé à un endroit prévu à l'intention des génies.
​La seconde partie durait 24 heures et se déroulait en présence de la statue Byeri sur tombeau mobile dont la puissance était telle qu'elle permettait de résoudre les conflits de la collectivité.