RELIQUAIRE COLLECTIF DE NOTABLE NGUMBA

​                                        RELIQUAIRE COLLECTIF DE NOTABLE NGUMBA

Cet ensemble est composé de deux éléments indissociables: la statue, à la fois la gardienne et l'intermédiaire entre les vivants et les crânes eux-mêmes en communion avec les esprits, et le tombeau mobile qu'elle garde. Le tombeau est fabriqué avec de l'écorce très épaisse (de Monopetalanthus Heitzzi Pell). L'intérieur est tapissé des résidus solidifiés de la composition de sang (des animaux sacrifiés), d'huile de palme et de sel destinée à nourrir les crânes (reliques).
​Les défunts étaient tout d'abord enterrés, puis lorsque les chairs étaient séparées des os, les corps étaient exhumés afin de prélever les crânes et les tibias pour les intégrer au tombeau mobile; dans le cas présent, il s'agit du Byeri d'un notable remarquable.
​A une certaine époque, lorsqu'un notable remarquable, ayant manifesté par testament son intention de prendre place dans un tombeau Byeri, décédait et que l'on décidait de réaliser un Byeri particulièrement puissant à partir de sa dépouille, quatre personnes, des vaudous (les sorciers payés en nourriture pour veiller sur la chefferie en éloignant les mauvais esprits) étaient enterrées vives avec lui dont les reliques prenaient place avec celles du notable dans le tombeau mobile; il est possible que l'ensemble présent (étant donné la grandeur du tombeau ainsi que l'importance du rituel) soit l'un de ceux-ci.
​Les anciens font le rapprochement avec une situation analogue vécue dans une chefferie située à l'ouest du Cameroun où un roi bamun fut enterré avec ses sorciers encore vivants (après l'ingestion d'une potion spécifique).
​Littérature: Qu'est-ce que le Bwiti? de Landri Ekomie Obame.



​Cet ensemble était en possession de la chefferie Ntumu de Mbitam (au nord-ouest du Gabon), mais son origine est Ngumba (au sud du Cameroun). Il fut créé de manière à être suffisament puissant pour résoudre les problèmes de la collectivité toute entière. Le contenu du tombeau, soit les reliques du notable remarquable avec celles des hommes sacrifiés, devait lui permettre de communiquer avec les esprits de la manière la plus efficace qui soit.
​La statue, elle-même, est richement parée d'éléments de laiton (autour des yeux, sur le torse, autour des poignets et des chevilles ainsi que sur le nombril et le ventre) qui la sécurisent; de colliers (du sable pilé ainsi que des graines) la libérant des containtes (résister aux agressions des sorciers et aux chocs psychologiques); des cornes à offrandes contenant des composants lui permettant d'atteindre la clairvoyance; quant aux plumes, très nombreuses, fonctionnent comme autant de capteurs d'esprits. La corne libre accrochées aux poignets par un filin, permettait aux héritiers d'adresser leurs sollicitations aux esprits.

image-7420944-RELIQUAIRE_NGUMBA_DROITE_PROFIL.jpg
image-7420946-RELIQUAIRE_NGUMBA_GAUCHE_PROFIL_DIMENSIONS.jpg